Agnès ALIBERT

Artiste féminin

Dans son enfance, Agnès Alibert est élève au sein de la maîtrise du Conservatoire de Narbonne. Elle poursuit des études de piano, de clavecin et de viole de gambe au CRR de Perpignan (DEM et Prix), débute le chant lyrique au CRR de Toulouse et se perfectionne dans la classe d’Yves Sotin au CRR de Saint-Maur-des-Fossés (DEM). Egalement attirée par le chant baroque et la musique d’ensemble, elle intègre successivement le Conservatoire royal supérieur de La Haye (Pays-Bas) et la formation professionnelle de la Maîtrise Notre-Dame de Paris (diplôme supérieur d’études vocales). Elle obtient une bourse de la fondation Royaumont pour suivre la formation Les Voix Célestes sur la musique romantique française auprès de Joël Suhubiette. Elle participe à des productions de l’Atelier lyrique de Tourcoing (direction Jean-Claude Malgoire) et de l’Opéra-Studio de Genève (direction Jean-Marie Curti). Tout au long de son parcours, elle profite des enseignements d’Yves Sotin, Mary Saint-Palais, Raphaël Sikorski, Frédéric Faye et Cécile de Boever, ainsi que des masterclasses de Margret Honig, Jill Feldman, Udo Reinemann, Martin Isepp, Howard Crook, Alain Buet et François Leroux.

Parallèlement, elle est titulaire d’un master de musique et musicologie de l’université Paris IV-Sorbonne et prépare le Diplôme d’Etat de chant à l’Institut supérieur des arts de Toulouse.

Elle se découvre tôt une passion pour la scène grâce à des expériences enrichissantes : elle est Rowan dans Le petit ramoneur de Britten et Eve dans Les Sept jours de la Création de Gomar (Théâtre scène nationale de Narbonne, Festival de créations contemporaines « Aujourd’hui musique » de Perpignan). Par la suite, elle interprète Vénus, Cupidon et Philidel dans King Arthur de Purcell (compagnie Capella Genevensis, Genève), Clori dans l’Egisto de Cavalli (Théâtre de Saint-Maur-des-Fossés) et Une Jeune fille dans Aben Hamet de Dubois (Atelier lyrique de Tourcoing). L’Opéra-Studio de Genève lui confie les rôles de Tonina dans Prima la musica de Salieri et de Mlle Silberklang dans Der Schauspieldirektor de Mozart. La compagnie Les Chants de Garonne lui offre l’opportunité d’incarner Suzanne dans Le Nozze di Figaro de Mozart et elle est invitée à se produire au Théâtre de l’Etang à Perpignan dans le rôle de Zerline (Don Giovanni de Mozart), personnage qu’elle retrouve lors des Estivales de Brou (Bourg-en-Bresse). Elle est par ailleurs Gianetta dans L’Elisir d’amore de Donizetti (Théâtre de l’Etang) et Anna dans Nabucco de Verdi (Casino Barrière de Bordeaux). Lors de la création de l’opéra contemporain Les enfants du cristal de Curti, elle interprète le rôle de Trille, la fille de l’air (Institut Saint-André, Alsace). Sa passion pour la danse et le théâtre l’amène également à incarner des rôles d’opérettes : elle joue Pauline dans La Vie parisienne d’Offenbach (compagnie L’Elixir enchanté) et Glycère dans Pâris ou le bon juge de Terrasse (Festival angevin d’opéra-bouffe). Le Festival de Lamalou-les-Bains lui propose les rôles de Berginella dans La Périchole d’Offenbach, de Marie dans Les Mousquetaires au couvent de Varney et de Princesse Hélène dans Rêve de Valse de Strauss.

En musique sacrée, elle est soliste lors de concerts dirigés par Ton Koopman (Cantates de Bach). Elle prend part également aux saisons musicales de Notre-Dame de Paris (Les Vêpres à la Vierge de Monteverdi, La Passion selon saint Matthieu de Bach, Missa solemnis de Beethoven, Elias de Mendelssohn), ainsi qu’aux productions des groupes et orchestres invités par la Cathédrale (Diabolus in Musica, Doulce Mémoire, Les Sacqueboutiers de Toulouse, Les Paladins, l’Ensemble orchestral de Paris). Divers ensembles parisiens l’invitent par la suite à se produire en soliste (Orchestre de Lutétia, Les Muses galantes, La Camerata Saint-Louis, Le Concert latin).

A la suite de ses recherches musicologiques, elle fonde plusieurs ensembles de musique baroque, et se produit en récital lors de tournées et dans des festivals français et européens (Banchetto Musicale de Vilnius, Festival Suvemuusika de Tartu, Festival Mustpeade maja de Tallin, Seitsme Linna Muusika à l’ambassade de France en Estonie, Festival Ici et Demain à Paris, Les Nuits musicales de Saint-Germain, Festival Les Théophanies, Festival Les Voix mêlées, Festival Musique en monuments, amphithéâtre de la Sorbonne, Théâtre scène nationale de Narbonne …). Le quintet de jazz Collectif Trytone l’invite par ailleurs à participer au Festival de Canet-en-Roussillon avec son programme Back to Bach.

Elle chante également au sein d’ensembles vocaux (Amsterdam Baroque Choir, Schleswig-Holstein music festival choir, L’Europa galante, Arsys Bourgogne, Le Parnasse français, Les Siècles) et intègre les choeurs de plusieurs troupes et maisons d’opéra (Opéra de Paris, Opéra de Dijon, Opéra de Limoges, troupe Lyric’Opérette). Ces expériences l’amènent à participer à des tournées internationales et à se produire sur des scènes telles que l’Opéra Bastille, l’Opéra royal de Versailles, l’Opéra-Comique, le Théâtre des Champs-Elysées, le Théâtre de Luxembourg, le Muziekgebouw d’Amsterdam, le Concert

Hall de Bamberg, l’Arena de Prague, le Concert Hall de la Cité interdite à Pékin, le Symphony Hall de Shangaï, le City Hall de Hong Kong, l’Opera City Concert Hall de Tokyo…

Elle a été dirigée par les chefs Jean-Claude Malgoire, François-Xavier Roth, Christoph Eschenbach, Ton Koopman, Marius Stieghorst, Fabio Luisi, Maxime Pascal, Vello Pähn, Michele Mariotti, Riccardo Frizza, Rolf Beck, Fabio Bondi, Gergely Madaras, Robert Tuohy, Daniel Tosi, Laurent Campellone, Dominique Spagnolo, Alejandro Sandler, Jean-Marie Curti, Jacques Blanc, Debora Waldman, John Nelson, Jérôme Corréas, Nicolas Krüger, Laurent Touche, Bruno Conti, Pavel Baleff.

Elle a travaillé avec les metteurs en scène Frédéric L’Hullier, Bernard Pisani, Jean-Yves Ruf, Jorge Lavelli, Dominique Pitoiset, Andreas Kriegenburg, Andrei Serban, Alexander Schulin, Anne Kessler, Sandrine Anglade, Emmanuel Gardeil, Anthony Michineau, Françis Huster, Manon Savary, Frédérique Lombart et les chefs de choeur Joël Suhubiette, Pierre Cao, Louis Castelain, Edward Ananian-Cooper, Anass Ismat, Lionel Saw, Alessandro di Stefano, José Luis Basso.

Biographie